Vous êtes ici : Accueil / Nos prestations informatiques et réseaux / Infrastructures Informatiques & Réseaux / Gestion du Système d'information (SI)

Gestion du Système d'information (SI)

Faites baisser vos charges IT, pas vos performances !

L’informatique a pris une place centrale dans l’entreprise et ce quel que soit sa taille, son secteur d’activité, ses processus métiers et ses méthodes. Cette incursion engendre des charges  lourdes pour l’entreprise. Elles ne se traduisent cependant pas toujours par un gain d’efficacité, faute d’une rationalisation performante des SI. Selon l’institut Gartner, il est réaliste d’envisager une économie de 10% dès la première année, et jusqu’à 25% après trois ans en appliquant une rigoureuse gestion de son SI.

On le constate, les leviers d’optimisation d’un SI sont  nombreux. Mais par quoi commencer ? Le plus simple est peut-être de commencer par le début, à savoir réaliser un audit détaillé de son SI et en évaluer ainsi les forces et les faiblesses. Les décisions à prendre en découleront tout logiquement, selon le degré de criticité.


Parce que nous avons conscience que cela n’est pas toujours aisé, Le Réseau RESADIA est à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches grâce à ses compétences éprouvées en matière d’infogérance.

Contactez-nous

Optimiser et regrouper son infrastructure matérielle

Il est très fréquent de disposer d’un serveur physique dédié à une unique application. Non pas pour des raisons de sécurité mais simplement du fait d’incompatibilités entre les différentes solutions logicielles existant au sein de l’entreprise. Conséquence immédiate : la multiplication du nombre de serveurs au sein de l’entreprise. Or, plus ce nombre de serveurs est important, plus le coût d’immobilisation matériel est lourd, plus la maintenance est complexe, plus la consommation énergétique est importante…

 

L’évolution de l’offre logicielle couplée à la puissance des serveurs actuellement sur le marché permet de rationaliser l’infrastructure. Un même système est aujourd’hui capable de supporter plusieurs applications au sein d’un même environnement.

 

En outre, le taux d’utilisation moyen des serveurs est de moins de 15 %. On peut opter pour la virtualisation des serveurs, et faire ainsi tourner plusieurs applicatifs sur une seule et même machine, ce qui multiplie ce taux d’utilisation généralement par quatre ou plus.

Rationaliser son offre logicielle

Le nombre de licences de logicielles au sein d’une structure est considérable. La charge pour l’entreprise s’en trouve d’autant plus alourdie. En faisant un bilan complet des ressources logicielles de l’entreprise, il apparaît pourtant que certains applicatifs ne sont pas utilisés par une partie des collaborateurs. On trouve par ailleurs des logiciels en doublon, phénomène souvent dû à des commandes auprès de fournisseurs multiples.

 

Il est possible d’optimiser l’offre en procédant à certaines actions :

  • Ne garder que les logiciels utilisés et véritablement utiles aux collaborateurs (et supprimer les doublons),
  • Réduire le nombre de fournisseurs pour négocier des coûts d’acquisition de logiciels plus bas basés sur un volume plus important de licences et une réduction des frais de gestion,
  •  Etudier les offres en mode SaaS (Software as a Service). En effet, certains logiciels ne nécessitent peut-être pas une internalisation.

Mettre fin au SI énergivore

Les besoins énergétiques des SI des entreprises sont importants : facture énergétique des serveurs et postes de travail, climatisation de la salle serveur pour refroidir le SI, etc.

 

Pour réduire la facture, pas de miracle, mais quelques bonnes astuces :

  • Opter pour du matériel moins consommateur d’énergie tel que les solutions de Green IT.
  • Réduire le nombre de serveurs en optant pour la virtualisation,
  • Envisager des solutions de Cloud Computing.

Faciliter la maintenance

Il existe deux postes de coûts liés à la maintenance : l’assistance aux utilisateurs et la gestion des infrastructures.

 

L’assistance auxutilisateurs est estimée à 8 % du total des dépenses IT. Pour réduire ces coûts, plusieurs actions sont envisageables :

  • Contrôler et limiter les droits et accès aux utilisateurs. La plupart des dysfonctionnements sur les postes de travail émanent en effet d’un mauvais usage de l’informatique dans l’entreprise,
  •  Mettre en place des solutions de prise en main des postes de travail à distance, permettant aux administrateurs une intervention plus rapide pour les problèmes usuels,
  • Enfin, la virtualisation des postes de travail évite l’obsolescence et la dégradation physique des postes clients, et engendre ainsi des économies.

La meilleure manière d’améliorer la gestion des opérations et des infrastructures de l’entreprise reste la mise en place de processus cadrés et normés tels que ITIL, référentiel standard dans les opérations informatiques.

Envisager de nouveaux modes de consommation de SI

Enfin, la convergence IT (serveurs, stockage, réseau et logiciels) est à envisager pour permettre une réduction importante des coûts.

 

Par ce biais, c’est l’intégralité du SI qui est repensé pour favoriser son amélioration : tout d’abord le réseau, dont la conception et l’approvisionnement sont revus, et ensuite le stockage qui ne cesse de s’accroître à une vitesse vertigineuse.

 

Le Cloud Computing doit également aujourd’hui s’intégrer pleinement dans la réflexion des entreprises. Avec une tarification à la consommation, il peut s’agir d’une solution  véritablement bénéfique pour les différentes structures, particulièrement les PME.

Vous avez un projet, une question ?
Vous êtes intéressé par nos services ?

Pour bénéficier d’une réponse personnalisée, envoyez votre message via le formulaire, nous vous contacterons dans les plus bref délais. Vos coordonnées sont nécessaires pour traiter votre demande, vous informer en retour et vous orienter vers l'Associé Resadia le plus proche.