Accueil / Le blog du numérique / Fin du RTC : quelles explications et conséquences ?

Fin du RTC : quelles explications et conséquences ?

FIN DU RTC
Dans Communications Unifiées , le 13 mai 2022

L’acronyme RTC, pour Réseau Téléphonique Commuté, fait référence à la technologie historiquement utilisée pour les réseaux téléphoniques traditionnels. Le RTC permettait depuis les années 80 à un opérateur télécom de délivrer un service de téléphonie fixe et d’assurer ainsi la liaison des communications vocales entre deux postes. Longtemps incontournable, la technologie RTC arrive désormais au bout de son histoire.

Les causes de la fin du RTC

Outre l’hébergement des données et les usages collaboratifs, l’avènement du digital a également impacté le domaine de la téléphonie. La numérisation des réseaux téléphoniques les amène à migrer vers des technologies plus modernes comme la VOIP. Aujourd’hui, Orange a fait le choix d’arrêter le réseau RTC car il s’agit d’une technologie tout simplement obsolescente.

Très concrètement, elle devient très difficile à maintenir, notamment du fait de son coût de mise en place et d’entretien. Le cuivre a pris de la valeur sur les dernières années, ce qui a notamment démultiplié le nombre de vols de ce matériau. En outre, les fournisseurs ne fabriqueront bientôt plus les équipements nécessaires au fonctionnement du RTC et il deviendrait alors presque impossible de garantir durablement une bonne qualité de service.

Une fermeture progressive du réseau RTC

Vous vous demandez quand vous serez concrètement impacté par la fin du RTC ? Sachez qu’il s’agit d’un processus sur plusieurs années, déjà entamé depuis 2018. Voici les dates à connaître :

Arrêt de la production de nouvelles lignes :

  • 15 novembre 2018 : arrêt de la production de nouvelles lignes analogiques en réseau RTC en France métropolitaine.
  • 15 novembre 2019 : arrêt de la production de nouvelles lignes numériques en réseau RTC en France métropolitaine.
  • 15 novembre 2020 : arrêt de la production de nouvelles lignes analogiques en réseau RTC dans les départements d’outremer.
  • 15 novembre 2021 : arrêt de la production de nouvelles lignes numériques en réseau RTC dans les départements d’outremer.

Fermeture technique des lignes existantes :

  • 15 octobre 2021 : fin du service de téléphonie fixe sur la technologie RTC, pour les particuliers et les professionnels, quel que soit l’opérateur, uniquement dans une commune du Val-d’Oise et dans 6 communes du Finistère.
  • 15 octobre 2023 : fin du service de téléphonie fixe sur la technologie RTC, pour les particuliers et les professionnels, quel que soit l’opérateur, dans 112 communes de la Seine-et-Marne, 125 communes de la Vendée, 151 communes du Morbihan, 189 communes de la Haute-Garonne, 238 communes de la Charente-Maritime, 157 communes de la Haute-Loire et 311 communes du Nord.
  • 15 octobre 2024 : fin du service de téléphonie fixe sur la technologie RTC, pour les particuliers et les professionnels, quel que soit l’opérateur, dans 197 communes de la Loire, 81 communes du Vaucluse, 212 communes du Puy-de-Dôme, 117 communes du Gard, 11 communes des Hauts-de-Seine, 142 communes de l’Aube, 115 communes du Haut-Rhin et 303 communes de l’Oise.
  • Fin 2025 : fin progressive du service de téléphonie fixe sur la technologie RTC, pour les particuliers et les professionnels, quel que soit l’opérateur, dans le reste des communes de France.

Le résumé des villes déjà concernées est disponible ici.

Comment évoluer vers une offre de téléphonie IP ?

Si votre entreprise se situe dans une zone géographique concernée par la fermeture technique du RTC (et elle le sera forcément un jour), deux solutions s’offrent à vous :

  • Anticiper en contactant dès à présent l’opérateur télécom de votre choix pour migrer vers une solution de voix sur IP
  • Attendre que votre opérateur RTC actuel vous contacte pour vous proposer d’évoluer vers sa solution de téléphonie sur IP.

Quelle que soit la solution choisie, vous pourrez conserver votre numéro de téléphone actuel !

Quelles conséquences pour les entreprises ?

Pour la très large majorité des entreprises, l’impact sera en fait mineur :

  • Pour les utilisateurs d’une ligne téléphonique traditionnelle qui se servent d’un combiné relié à une prise murale, il s’agira simplement, d’ici 2023, de souscrire à une offre de téléphonie IP. En d’autres termes, vous disposerez alors d’un service de téléphonie par le biais d’une box internet. En changeant simplement de type d’abonnement, votre système de téléphonie deviendra aussitôt conforme et pérenne.
  • Pour les personnes déjà utilisatrices d’un service de téléphonie fixe via Internet, il n’y aura tout simplement pas d’impact.
  • La question est plus complexe pour les entreprises comme les sites industriels qui sont équipés d’un système de téléphonie en RTC ou PABX qui ne sait pas gérer l’IP, et ne permettrait donc pas de souscrire à une offre de téléphonie IP au moment de la coupure technique du RTC. Dans ce cas, c’est tout le système de téléphonie qui devra migrer vers des technologies plus pérennes, avec toute l’anticipation nécessaire pour mener efficacement et sereinement ce projet.

Les avantages de la téléphonie IP

Finalement, cette évolution technologique ne doit pas être appréhendée par le prisme de la contrainte. La transformation digitale que nous traversons a chamboulé bon nombre de nos outils et usages. Depuis plusieurs années, la téléphonie est largement venue s’entremêler à d’autres applications pour créer un vaste noyau collaboratif. Les communications unifiées sont ainsi apparues. C’est notamment le cas avec Microsoft Teams qui croise efficacement téléphonie, visioconférence, chat et canaux d’information. Dans cette dynamique, la fin du RTC revêt donc d’avantage un caractère d’opportunité pour les entreprises en quête de performance collective.

Tout d’abord, la téléphonie IP est le seul support technologique qui restera fonctionnel pour la téléphonie fixe d’ici 2030 d’après l’État, voire dès 2023 d’après Orange. Cette évolution redistribue les cartes et positionne l’utilisateur dans un cadre de liberté puisqu’il pourra choisir l’opérateur et l’offre de son choix, selon ses besoins : rassembler le téléphone et Internet, ou avoir un service de téléphonie fixe chez un opérateur sans forcément consommer son offre Internet par exemple.

La téléphonie IP est aussi une vraie opportunité sur le plan financier puisqu’elle induit une facturation mensuelle à l’usage, sans investissement de départ. Elle donne aussi accès à une véritable évolutivité, en fonction des besoins et du nombre de numéros et d’utilisateurs souhaités.

Enfin, elle apporte de solides certitudes en matière de performance et offre un panel de fonctionnalités complémentaires très appréciable :

  • Enregistrement des appels
  • Statistiques de consommation
  • Transfert vers un téléphone portable
  • Envoi de messages vocaux par mail
  • Regroupement de plusieurs sites distants sur un standard unique
Vous l’aurez compris, l’extinction du réseau RTC est déjà en cours et nous ne pouvons que vous encourager à l’anticiper pour évoluer sereinement vers la téléphonie IP. Les experts télécom du Groupe Resadia seront ravis de vous accompagner dans cette démarche, avec une gestion de projet à la hauteur de vos enjeux.

Restez informés

Découvrir également

Article

Le Metaverse : Comprendre cet Internet du futur et ses enjeux

ISO 37001 RESADIA
Actualités du Groupe

ISO 37001 : Resadia affirme son engagement contre la corruption

Actualités du Groupe

Resadia est certifiée ISO 37001 !