Accueil / Le blog du numérique / Pourquoi près de la moitié de la flotte est à l’arrêt ?

Pourquoi près de la moitié de la flotte est à l’arrêt ?

Dans Actualités du Groupe , le 9 novembre 2018

Point Météo Route Du Rhum 2018

 

 

Depuis le départ, les 123 bateaux en lice font face à des fronts dépressionnaires très actifs. Les organismes et les bateaux étant déjà très éprouvés, les marins ont du faire un choix difficile à l’approche d’une troisième dépression dans le Golfe de Gascogne, amenant une houle formée jusqu’à 5 mètres et des vents allant jusqu’à 40 nœuds.

Suivant les recommandations de la direction de course et de leurs routeurs, ils sont nombreux à avoir pris la décision de faire escale dans des ports environnants en attendant une mer plus favorable pour repartir. La flotte est à l’arrêt. 

Des news de Pierrick !

Le skipper du Groupe Resadia, Pierrick Tollemer, fait partie des navigateurs à s’être replié. Sa flotte est à l’arrêt. 

Une décision difficile, mais sage suite à la météo ! 

« C’est un acte de bon marin de s’arrêter, pour faire une course, il faut d’abord arriver. En bon marin, le fait de s’arrêter n’est pas quelque chose de frileux, au contraire. Le principal c’est d’arriver », déclare Jacques Caraës, directeur de la course suite à la météo difficile.

Comme expliqué sur son compte Twitter, Pierrick Tollemer est actuellement au port de Locmiquelic où il attend la prochaine accalmie pour reprendre le large.

Restez informés

Découvrir également

Actualités du Groupe

En route vers les JO PARIS 2024 avec l’athlète Mickaël Zeze

Actualités du Groupe

Save the Date : Matinée UGAP dédiée à la collaboration et la relation citoyen

Actualités du Groupe

Save the Date : Matinée UGAP dédiée aux structures médicalisées publiques